Il aura fallu un peu plus de 24 heures de course afin que les 11 M34 inscrits à la Normandy Sailing Week en finissent avec le grand parcours de 235 milles, une boucle au départ et à l’arrivée du Havre en passant par l’île de Wight. Au portant en tirant des bords dans un vent médium pour la traversée de la Manche hier, les ténors de la discipline étaient, toute la journée, au coude à coude se chipant la place de leader.
Hier soir, « Courrier Dunkerque » prenait l’avantage au passage de la marque obligatoire de Cowes après une belle navigation dans le Solent. Au vent de travers cette nuit, grâce à une rotation salvatrice du vent au Sud-Ouest, la flotte filait vers le but. Mais au petit matin, la situation changeait. Le team de Cédric Pouligny s’emparait des commandes.
« Nous avons effectué un choix stratégique payant en allant chercher la renverse du courant à Barfleur alors que nous n’étions pas en tête. Cette stratégie a marché. Les normands étaient avec nous » déclare le skipper du M34 Omanais.
« Bred La Normandie » profitait, en effet, également du changement de marée et décrochait à 13h40 une belle deuxième place. « Nous nous attendions pas à ça » indique le Havrais Maxime Mesnil à l’arrivée au ponton. « Nous avons pris un très mauvais départ. Nous sommes ensuite bien remontés en approche de l’île de Wight et comme les Omanais, nous avons profité de notre position en embuscade ».
Au classement général provisoire de ce parcours de coefficient 3, les Hyérois s’emparaient de la troisième marche du podium avec un certain Fabien Delahaye à la navigation. « Nous ratons la porte de passage à Cowes. Nous prenons un casier alors qu’on évoluaient dans les cailloux du Solent » précise le Normand, Champion de France de Course au Large en Solitaire 2011. « Nous ne sommes pas très bon au reaching cette nuit mais ce matin, malgré un refus à l’approche de Barfleur, nous avons trouvé une bonne carburation. Bref, on sauve les meubles ».

Demain, les M34 enchaîneront des parcours au contact, entre trois bouées sur le plan d’eau havrais à partir de 12h00. 80 équipages en IRC et Sportboats prendront leurs marques à terre, grutage et jauge au programme. Ils débuteront leur semaine internationale de la voile de Normandie vendredi.

Les Normands en course

Ils ont fait sensation cet après-midi. Les jeunes du M34 « Bred La Normandie » terminent à une belle deuxième place sur le parcours au large de la Normandy Sailing Week. Ce voilier est composé d’équipiers venant de toute la Normandie et appartient à l’Ecole nationale de voile. Cédric Château, responsable du centre d’excellence voile Le Havre, match racer de haut niveau, skipper du voilier normand : « Ce projet est né de l’association de la Fédération Française de voile, de Bred et des forces vives véliques de la Haute et Basse-Normandie. Il est géré par Benoit Charon. A bord, sont sélectionnés des jeunes espoirs. Par exemple, nous avons beaucoup de jeunes régatiers venant du 420, dériveur encore populaire au Havre. Pour l’anecdote, je n’ai pas réussi à embarquer pour la grande course car j’étais à une étape du circuit mondial de Match Racing en Corée. C’est deux jeunes régatiers venant de l’Optimist qui m’ont remplacé. Un sacré baptême au large ».

 

Groupe M34 (M34) après 3 courses
1: "Bae Systems", Cedric Pouligny ( / Oman) 3 points
2: "Bred la Normandie", Cedric Chateau ( / C V St Aubin les Elbeuf) 6 points
3: "Toulon Provence Mediterranee", Fabien Henry ( / Cercle Org Yachting Competition Hyerois) 9 points
4: "Nantes St Nazaire-E.Leclerc", Corentin Douguet ( / A P C C Nantes) 12 points
5: "CÔtes D 'armor Bretagne", Clement Santoro ( / U S A M Voile) 15 points
6: "Courrier Dunkerque 3", Daniel Souben ( / Dunkerque Plaisance) 18 points
7: "Iskareen", Soenke Bruhns ( / Allemagne) 21 points
8: "Ile de France", Vincent Aillaud ( / Stade Francais) 24 points
9: "Bretagne Credit Mutuel Elite", Nicolas Troussel ( / Canot Club de Primel) 27 points
10: "Tu Delft", Pieter Van Notten ( / Hollande) 30 points
---: "Martinique-Medeabat", Mathieu Moures ( / Cercle Nautique de Schoelcher) 36 points